Oui. Quelque chose a changé.

J’ai pris du temps à écrire cet article. Parce que ce n’est pas le genre d’article qu’on écrit de façon impulsive, en une fois, et sans réfléchir. Non j’avais besoin de parler aux copines, d’avoir leurs avis, leur ressenti et de mettre le doigt sur un quelque chose qui me trotte dans la tête depuis quelques temps.

Depuis quelques mois, je sens que côté vernis je reviens à des choses simples. Quand je parle de simplicité je veux parler des marques « mainstream » telles que OPI, Nailstation, Dior etc.. Au final, j’achète de moins en moins pour ne pas dire quasiment plus. Et j’ai l’impression que je ne suis pas la seule dans cette situation.

titre1

Quand j’ai commencé à bloguer, ma collection était majoritairement composée de vernis OPI, j’avais de superbes holos Color Club, du China Glaze, du Essie, … Petit à petit les marques indies ont aussi pris place dans ma vernithèque. Il faut dire qu’en très peu de temps, on a eu toute une variété de nouveaux vernis à sortir à droite et à gauche. Perso je les voulais tous, les finis étaient tous différents, enfin on avait des couleurs qui sortaient de ce qu’on voyait dans les marques que nous trouvons assez aisément dans le commerce. Holo, multichromes, holo et multichrome, scatter, scatter holo, thermo-changeants … en quelques années on a vu naître plein de petits bijoux assez uniques. Nous avons fait monter ces marques, quand je dis nous, je parle de nous bloggeuses, clientes, lectrices, ou simples filles à la recherche de vernis sortant de l’ordinaire.

titre2

Si je compare mes envies de vernis entre aujourd’hui et il y a un an, je pourrais presque vous dire que plus rien ne me fait envie. Il y a comme une impression de déjà vu et j’ai l’impression que les marques, particulièrement les indies, ont du mal à générer en nous ce sentiment d’excitation que nous avions il y a quelques années. Je dis bien « presque » parce que je succombe toujours à certaines choses. Dernièrement j’ai eu un coup de coeur pour la collection Cirque, j’aime bien le concept des monthlies d’Enchanted Polish, bref j’ai encore quelques coups de coeur. Mais je craque de moins en moins chez les indies. Très sincèrement, je vais préférer me faire plaisir, et m’offrir un sublime crème Dior. Ou craquer pour des vernis aux compos un peu plus propres, comme Kure Bazaar.

Parfois le côté assez instable aussi des vernis faits maison, reste un problème. Nous commençons à voir nos vernis chéris qui virent, à cause de pigments défectueux, ou de paillettes qui se désagrègent. Les formules ne sont pas régulières, on peut avoir des différences significatives en fonction des batchs. Je pense que c’est dû majoritairement au fait que certaines marques ne testent pas assez longtemps leurs produits avant de les mettre en vente, parce que justement il faut aller vite, pour satisfaire nos envies de vernis.

Je pense que pour les filles qui découvrent aujourd’hui nos univers, et qui découvrent certains de nos vernis, il y a aussi une sorte de frustration qui naît, car les vernis indies sont pour la plupart produits à petite échelle, ils ont quelque chose d’éphémère parfois et du coup, à l’heure où elles entrent dans ce monde, la plupart de nos découvertes, n’est déjà plus accessible.

Nous sommes devenues exigeantes avec ces marques que nous adorions. Nous ne leur laissons vraiment pas de marge de manoeuvre, chacune d’entre nous attend de la marque des vernis d’exception, de l’innovation. J’ai l’impression aussi que certaines d’entre nous ne tolèrent plus la simplicité, parce que ces mêmes marques nous ont justement habituées à de l’exceptionnel.

Aujourd’hui quand on regarde un peu ce qu’il se passe à chaque nouvelle collection je trouve que ce n’est pas très joli. Et que ça gâche ce plaisir que j’avais. On voit de plus en plus d’agressivité. Je trouve ça disproportionné. C’est comme si ces marques que nous avons fait monter, nous voulions aujourd’hui les faire redescendre. Et je pense que c’est ce qui va arriver petit à petit. J’ai l’impression qu’au fur et à mesure, les filles vont fermer boutique, parce que même si elles font des trucs que certaines d’entre nous aiment et d’autres n’aiment pas, elles y ont mis et y mettent toujours du coeur, ce sont des personnes comme vous et moi qui investissent leur temps à essayer de créer de nouvelles choses. Et très sincèrement, je pense que même si on est du genre à très bien accepter la critique, à essayer de prendre en compte les suggestions de tout le monde, à la fin, on finit par s’user de tels comportements, de telles attitudes.

Imaginez que vous arrivez dans une nouvelle entreprise. Chacun de vos projets est une réussite, tous vos collègues sont tout le temps à vous soutenir, à vous motiver. Certes il y a toujours quelques critiques, mais c’est constructif et ça vous permet d’avancer. Et puis un jour, un collègue commence à vous critiquer de façon virulente. Petit à petit ce n’est plus seulement un collègue mais plusieurs de vos collègues qui vous critiquent, pas toujours de façon constructive ou délicate sur votre travail, sur chaque nouveau projet sur lequel vous travaillez. Très sincèrement, j’ai beau avoir un fort caractère, à un moment, je serais la première à baisser les bras.

Malheureusement, je me rends compte que tout ce que je vous dis s’adapte aussi aux boutiques qui nous vendent ces marques. Nous en voulons toujours plus, plus vite, moins cher, mieux, … Ne pas avoir un quelque chose dans son paquet est devenu presque inacceptable pour certaines d’entre nous, ce que j’ai encore beaucoup plus de mal à comprendre… Quand on commande un sèche-cheveux chez Darty, je ne pense pas qu’on s’attende de recevoir quelque chose de plus qu’un sèche-cheveux dans notre colis ! Et ce peu importe le prix du sèche-cheveux, non?

J’ai l’impression que nous sommes aussi un peu responsables de cet état de fait. Maintenant au lieu de nous réunir pour le plaisir on s’unit pour critiquer, et je ne pense pas que ce soit viable sur du long terme. Certaines d’entre nous se focalisent sur le fait que ces marques, ces boutiques, essaient de se faire de l’argent sur notre dos, et je ne suis pas tout à fait d’accord. Je pense qu’on oublie que ces marques ce sont nous qui les poussons dans leurs retranchements, ce sont nous qui sommes devenues exigeantes. Nous leur laissons une marge de manoeuvre assez réduite au final. Nous oublions aussi que derrière ces marques, très souvent se sache une personne, ou deux maximum, et non pas une multi-nationale qui a des services pour gérer nos demandes. Nous oublions, que c’est leur travail, leur métier, qu’ils en vivent parfois, et qu’ils y mettent très souvent tout leur coeur et leur passion ! Nous oublions complètement la dimension humaine de la chose.

En vous disant tout ça, je ne cherche pas du tout à me faire l’avocate de qui que ce soit. Je constate juste que notre univers est en train de changer et je me demande dans quelle direction on va. Ma passion pour les vernis est toujours là en moi, mais aujourd’hui je crois que je peux dire que ce n’est plus la même. Le nail-art et la photo au final me passionnent beaucoup plus que tous ces vernis que j’ai aujourd’hui. Par contre, je m’intéresse de plus en plus aux nouveautés sur lesquelles les grandes marques travaillent. J’ai l’impression qu’aujourd’hui ça me parle plus. Que c’est plus stable aussi.

titre3

J’ai comme l’impression que de plus en plus nous allons détourner de ces petites marques, et qu’elles vont disparaitre comme elles sont apparues. J’ai envie de croire que le futur est dans la composition des vernis en elle-même. Que de plus en plus on va voir apparaître des vernis plus sains, et de bonne qualité. Des top-coats qui accélèrent le séchage et qui seront sains aussi… Bref.  Notre univers est en train d’évoluer, et je crois qu’aujourd’hui quelque chose est vraiment en train de changer.

Avez-vous vous aussi ce sentiment? Avez-vous vous aussi changé vos habitudes? Comment voyez-vous l’avenir? Quelles sont vos envies? J’aimerais vraiment savoir ce que vous pensez de tout ce que je viens de vous écrire :) 

Merci d’avoir pris le temps de me lire ! ❤

87 COMMENTS

  1. C’est super intéressant d’avoir le point de vue d’une observatrice privilégiée de ce monde, qui je l’avoue, m’est assez mal connu.

    Quand j’ai moi-même commencé à m’intéresser aux vernis à ongles, c’était plus pour un besoin de rajouter de la fantaisie et de la couleur dans ma vie.
    Le côté nail-art m’a déjà un peu laissé de côté, n’ayant ni la patience, ni, je l’avoue, les capacités de faire des minis œuvres d’art sur mes petits ongles! ;)
    Bien sûr, ça ne m’empêche pas de venir admirer les œuvres de celles qui peuvent le faire!
    Je suis également attirée par des formules qui sortent de l’ordinaire et certains des vernis proposés par les marques indies sont de véritables bijoux. Mais cette course à la nouveauté m’atteint assez peu, alors que la beauté et donc par extension, le domaine des ongles, me passionne.

    Clairement, d’un point de vue plus pragmatique, je serais plus intéressée par un top-coat qui ferait durer ma manucure le plus longtemps possible et des formules plus saines aussi. J’ai quasiment les ongles vernis en permanence, donc je préférerais pouvoir être sûre de ce que je m’applique! ;)

    En tout cas, c’est un super article, qui pose vraiment des questions de fond (qui vont même plus loin que simplement le monde du nail art, si tu veux mon avis: la course au toujours plus qui nous mène à notre perte, ça ferait un beau sujet de bac de philo! ;) )!
    J’ai hâte de voir ce que tes lectrices auront à dire sur ce sujet! ;)

    • Merci Bonnie ❤
      En parler avec toi m’a fait du bien et m’a fait me poser certaines questions :)
      J’ai hâte aussi d’en savoir plus, car comme tu t’en doutes c’est un sujet qui me tient à coeur !

  2. Tu as bien fait de m’interpeller sur ton article, c’est exactement ça…
    Beaucoup de marques nous ont prouvé qu’elles pouvaient faire autre chose mais finalement, aujourd’hui, beaucoup de choses se ressemblent… Si je n’ai pas – a priori – encore rencontré le problème des Indies qui vieillissent mal, je me suis aussi un peu lassée du côté sensationnel qui tourne autour de certains vernis… Si tu prends l’exemple des EP, ça ne me viendrait pas à l’esprit de racheter un vernis 50€ parce que finalement, on en est à un stade ou il y a de plus en plus de dupe et que je trouve ça simplement hors de prix… Et pourtant, j’ai des EP (environ 6 ou 7) que j’aime d’amour, I am the walrus est mon premier holo polychrome et je lui voue un culte mais depuis, je lui ai trouvé quelques cousins ailleurs… Du coup j’ai un peu aussi l’impression qu’on se moque de nous.. Enfin je sais pas.
    Mais sinon comme tu dis, et comme je l’ai dis sur FB ce matin (comme quoi, transmission de pensée), je me suis rendue compte que j’avais peu de « basiques » (pas holo, pas pailletés, pas polychromes…) et ça me manque parfois, la sobriété ^^ (j’ai changé !). J’suis toute nue là mais je vais peut être bien me vernir ce soir tiens ! ;)

    • Le rachat des EP c’est tout un débat. Perso, je ne me verrais pas déjà de base acheter un vernis de seconde main, même pour une collection. Je ne vais pas te dire que je ne l’ai pas envisagé, mais à un moment ma tête a repris le dessus ! Après je ne juge évidemment pas celles qui le font, je peux l’entendre aussi :)
      Je n’irai pas jusqu’à dire qu’on se moque de nous, je pense juste que chaque marque essaie de proposer son propre produit et que du coup oui on a des dupes un peu partout…
      Après un peu comme toi, je reviens aux choses simples :) Et puis le crème, c’est plus facile à nail-arter aussi :D
      Bref, j’ai hâte de voir ce que tu vas poser sur tes ongles :)

  3. Coucou.
    Je suis assez d’accord avec toi. Ayant fait une pause d’un an (de mai à mai) quand je suis revenu j’avais l’impression que rien n’avait changer, ni au niveau des vernis ni au niveau des nouveautés pour les ongles. Juste quelques marques que je n’avais pas testé que j’ai acheté pour voir ce que ça valait mais sinon j’ai l’impression que ça deviens le néant. Toutes les collections se ressemblent et font des dupes d’autres collections. Au final on est vraiment plus trop attiré et séduites par les vernis car on voit toujours la même chose.
    C’est vrai que niveau composition des vernis je pense qu’ils vont nous sortir de nouvelle chose, a voir quoi, quand et comment…
    Bisous.

    • Perso, je peux comprendre que chaque marque veuille nous proposer sa version de ce que nous on considère un « même produit ». Après tout, en toute logique, les formules ne sont pas obligatoirement identiques etc … Après rien ne les empêche d’ajouter un petit quelque chose. Un petit « twist ». Je pense que le problème c’est qu’on a eu beaucoup de choses différentes vite, peut-être trop vite en fait :) Et que tout le monde a fait ça en même temps, d’où une petite sorte d’over-dose je pense !

  4. Coucou
    Bravo pour ce bel article
    Je dois t avouer que je m y retrouve beaucoup et j ai en tête une amie qui s y retrouvera beaucoup également :-) j en suis au stade aussi où je suis lassée de toutes ces marques et collections qui se ressemblent et qui pour en proposer toujours plus « bâclent » le truc :-(
    En ce moment je n ai envie que de Nail art et beaux cremes (je suis une fan inconditionnelle des dior :-) et si, quand meme , un petit nouveau a fait battre le beau Hatch de Cirque mais introuvable :-/
    Je trouve que le monde des nailistas devient agressives et aigries, la critique étant tellement facile … J aime cette univers car cela me détend et me permet de m évader du coup je prends du recul car les histoires et la critique ne sont pas faites pour moi…
    Merci pour cette article, très bien rédigée et dans lequel un bon grand nombre vont se retrouver
    Gros bisous à toi

    • Je comprends car je ressens pareil. Je me re-focalise sur ma passion pour le nail-art :) Qui est la raison pour laquelle j’ai commencé ce blog.
      Oui le petit Hatch me plait énormément aussi, mais je n’ai pas été assez rapide pour le prendre non plus :)
      La critique ça peut aussi être constructif, et aider à évoluer dans le bon sens. Mais je ne crois pas qu’on soit dans cet état d’esprit en ce moment …
      Merci beaucoup pour ton commentaire ❤

  5. Moi je ne sais plus vraiment où me placer dans la blogosphère. J’aime les simples crèmes, les holo, les mulitchromes mais j’ai l’impression d’avoir fait le tour.
    Ensuite j’ai l’impression que les marques a petit budget n’ont plus vraiment leur place tel que Kiko Essence YR ELF et qu’avec toutes les marques indies qui sortent je ne sais plus où donner de la tête.
    J’aime me faire les ongles depuis que je suis toute petite et je trouve comme toi, que ce monde a évolué, a voir où cela nous mènera

  6. Hello Toi !

    Bein que dire si ce n’est que c’est exactement ce que je pense. Au début j’étais partie dans la magie de cet univers qui m’émerveillait vraiment, et puis entre les vernis inaccessibles qui te laissent de côté niveau bloguesque si tu n’arrives pas à les dégoter.. et surtout les prises de têtes, coups bas et méchancetés entre blogueuses… j’ai de plus en plus de mal et je me demande si ça vaut la peine de continuer. En tout cas je me sens de plus en plus détachée et côté Nail Art ça fait des mois que je suis à néant ><

    Bisous

    • Exactement. Ma passion pour le nail-art est toujours là perso, et je ressens le besoin de me re-focaliser dessus. De me laisser moins tourner la tête. Après, je ne te cache pas que je continue de craquer pour certaines choses. Mais aujourd’hui mes achats ne sont plus impulsifs :)

  7. Je comprends ce que tu veux dire, il y a eu la folie vernis depuis 3 ans et j’ai l’impression que ça se calme, peut être pare que moi aussi je me lasse, non pas des vernis mais de leur coté éphémère. Je privilégie les compos clean pour moi mais aussi pour l’environnement et parfois je me dis que posseder tous ces vernis que je n’utilise presque ps c’est du gachis, j’ai vendu une grande partie de mes vernis et j’essaie de ne garder que ceux du debut, et c’est vrai que cette course à l’achat m’a lassée. Parfois j’avais très envie d’avoir un vernis, je ne sentais mon envie assouvie qu’en le commandant et’quand il arrivait j’en voulait déjà un autre! Je me suis remise en question concernant les achat impulsifs et cette comsomation à outrance, et j’avoue que je me sens mieux de l’avoir fait. Après chacun fait comme il veut du moment qu’il respecte ses valeurs, et ses moyens aussi.

    Chouette article en tout cas

    biz

    • Merci ❤
      Moi aussi je me suis remise en question car exactement comme toi, l’achat d’un vernis ne comblait plus mes envies. Et je suis tout à fait d’accord avec toi, chacune fait comme elle veut, je le respecte complètement. :)

  8. J’ai commencé avec des crèmes basiques puis je me suis intéressée aux autres textures holo, multichromes mais j’ai au final peu de marques différentes enfin quelques unes quand même et je peux aussi bien aimé un kiko, qu’un Dior ou un ILNP…..

  9. Je suis une petite acheteuse et donc je n’ai pas ce sentiment de frustration, j’en ai un autre, celui de ne pas pouvoir tout acheter ! :-D sinon je trouve que les marques indies se font de moins en moins originales, et qu’elles lance une collec qui ressemble à celle de l’année dernière, à quelques nuances près… Mais je pense que si elles en sont là, c’est parce le monde du nail art s’est trop vite démocratisé et qu’il faut satisfaire plus de monde et plus vite… Perso moi ça ne me dérange pas (à part les crises d’hystérie sur les monthlies EP par exemple, mais c’est juste que je n’aime pas ce genre de pubs, donc c’est mon choix), je suis plutôt contente car ça nous permet de découvrir des marques qu’on ne trouve pas forcément en mag ! Et puis c’est aussi grâce à elles qu’on a des flacons aussi magiques !
    On peut être frustrées, mais pas au point d’insulter ces marques qui nous font tant rêver… Tiens, un exemple: EP a posté de jolis tee-shirt sur son compte IG (celui avec le logo holo est troooop beeeaaauuu !), hé ben j’ai lu des comms du genre ‘on en a rien à foutre de vos tee-shirt, sortez nous plus de vernis !’… C’est dégueulasse quoi…. Certaines oublient que c’est grâce à ces marques que leur blog fonctionne, car elles ont de quoi le remplir avec tous ces vernis…
    Par contre j’ai moi aussi une petite frustration quand EP et PP sortent des crème, étant donné que je les ai découvertes avec de beaux holos, multichrimes et j’en passe… Mais bon, je ne les achète pas et privilégie les autres et puis c’est tout, voilà !

    • Je vois très bien ce que tu veux dire :) Je pense comme toi que nous sommes à l’origine de cette demande et qu’on ne leur laisse vraiment pas le temps de réfléchir à leurs produits et à leurs collections.
      Grâce à elle effectivement on a des flacons magiques, que j’aime toujours autant :)
      J’ai bien vu ce qu’il s’était passé avec les T-Shirts EP et très sincèrement je n’ai pas compris l’acharnement. Rien ne nous oblige à les acheter, ou à les aimer.
      Je peux comprendre ta frustration concernant des crèmes de chez EP :) Perso, je peux aussi comprendre qu’EP nous propose des crèmes. Peut-être que ça plaît aussi à Chelsea, et je le respecte :) Mais comme tu le dis si bien, tu fais ton choix au final ! Si tu n’en as pas envie, tu ne les achètes pas et puis voilà :)

  10. il est top cet article Dorra! Pareil, plus la même envie de vernis qu’avant… Oui je regarde les collec et je me vois en aimer certains mais pas de quoi faire un craquage direct. Tu as tout dit, je sais pas trop que rajouter^^

  11. Je suis tout à fait d’accord avec toi, on en attend trop des petites boites, surtout qu’on est de plus en plus à vouloir leurs produits du coup ça leur fait plus de taff pour autant voire moins de temps… Après il y a tellement de marques indies et de textures et teintes différentes que je t’avouerai penser ne pas être rassasiée avant un très long moment ( en fait il faudrait que je sois millionnaire pour ça et c’est loin d’être le cas )
    J’espère que ta fièvre reviendra, tu as peut-être besoin de poser de ce côté là

  12. C’est un article très intéressant, que j’ai pris le temps de lire avec plaisir.
    Et pourtant, je n’ai pour ainsi dire pas eu le temps de m’immerger dans le monde des vernis indie.
    On en revient au temps ^^
    Car comme tu le dis, tout va très vite, tout change très vite, et moi il me faut du temps pour décider si oui ou non j’aime quelque chose… je ne suis pas une impulsive, et quand finalement je me décide, ben le vent de folie est déjà passé et il y a déjà tout plein d’autres choses nouvelles à appréhender. Finalement je n’achète pas car si j’ai pu attendre, c’est que je peux m’en passer. Ou alors c’est que vraiment un vernis en particulier m’a plu, et à ce moment là il est devenu introuvable!
    Parfois j’ai la chance de le trouver en « vide-vernithèque », parfois pas, mais bon.
    J’ai un peu l’impression d’observer toute cette effervescence de loin, en essayant d’y plonger un doigt de temps en temps, en y renonçant souvent (on dirait des piranhas!!)

    Pour l’avenir, en fait je me demande souvent qu’est ce qu’on peut encore inventer comme nouveauté!
    Mais je pense que je vais continuer à observer de loin, si ça va trop vite c’est pas pour moi, je n’arrive pas à suivre! Et je vais continuer à me contenter de vernis « classiques » ou plus facilement trouvables, même si plus personne n’en parle, mais ce qui compte c’est qu’ils me plaisent!
    Et j’essaye aussi de privilégier le côté « sain », je pense comme toi que c’est une orientation que le monde du vernis est en train de prendre.

    Bon sur ce je retourne à mes vernis démodés ^^
    Bonne fin de journée!!

    • Merci pour ton commentaire ! ❤
      Je pense que quand on est dedans on ne se rend effectivement pas compte de la vitesse à laquelle ça va ..
      Maintenant je prends le temps aussi. Et je ne ressens pas de frustration de ne pas réussir à avoir un vernis car au final ma collection est quand même assez complète :)
      Moi je reste convaincue que l’avenir nous réserve plein de surprises !
      Et je ne vois pas pourquoi tes vernis seraient démodés !! :D

  13. Coucou Didoline,

    Je suis assez d’accord avec toi sur le fait que les marques indies ne se renouvellent plus, et finissent par faire des vernis qui se ressemblent d’une marque à une autre. Après je ne ressens pas encore de lassitude, étant dans cette communauté depuis seulement un an. J’arrive encore à être émerveillée. Je suis attirée par les grandes marques comme dior mais je n’ai encore jamais osé passer le cap. Un jour peut-être (c’est sur même!)

    En tout cas ton article pose de vraies questions, et permet de nous questionner aussi sur notre consommation, notre attitude. Bel article !

  14. je me retrouve complètement dans ton discours. je me tourne aujourd hui plus vers des marques comme Dior, ou Opi alors qu il y a un an, je courais après des petites marques. le plaisir de l achat n est plus le même. je sature sous le holo et le scatter alors que j adore ça. je trouve que les marques se ressemblent de plus en plus, et trouver le vernis avec le petit truc en plus est presque mission impossible. après je pense que les boutiques qui vont perdurer seront celles qui auront la plus grande renommée. mais les boutiques qui se sont créées il y a peu avec bcp de marques indies, je ne suis pas sûre qu’elles perdurent dans le temps car le renouveau aujourd hui est compliqué. c est un challenge de savoir créer et renouveler, se remettre en question et répondre aux attentes. en plus, un truc qui m écœure de plus en plus c est cet esprit vindicatif sur les réseaux où on n hésite plus à descendre en flèche telle marque ou telle personne … même au sein de la communauté npa (c était déjà ignoble chez les beautistas) . je prèfére aujourd hui montrer un joli nail art et une joli photo. je ne fais plus la course au flacon à édition trop limité (ça évite la frustration) je ne vais pas non plus hurler sur tous les toits ma déception d avoir loupé tel restock, tel pré order … non je profite tous les mois d aller fouiner chez mes 2 boutiques de solvants préférés si je trouve un flacon qui fait « bing » à mon oeil. j achète vraiment plus pour le plaisir que pour être l une de celle qui va posséder le flacon untel. bref, on évolue peut être aussi parce que cela fait quelques années que nous sommes npa et qu on voit bien l évolution de tout cela …

    • Pareil, j’ai ce sentiment de saturation en fait.
      Concernant les boutiques je suis d’accord. C’est un métier à part entière et ce n’est pas aussi simple qu’il n’y parait.
      L’esprit vindicatif je ne le comprends pas non plus, et la méchanceté gratuite je la cautionne encore moins. Je comprends qu’on ne se retrouve plus ou qu’on ne se reconnaisse plus dans une marque, ce n’est pas pour autant que ce que cette marque fait, c’est de la « merde ».
      Tout comme toi, le côté impulsif a laissé place à la raison. Je craque sur ce dont j’ai envie, et pas nécessairement sur « ce qu’il faut avoir ».
      Tu a sûrement raison, nous sommes en train d’évoluer :)

  15. Pour ce qui est des marques indépendantes, je n’ai pas vraiment d’avis dessus étant donné que le prix de leurs vernis est toujours trop cher pour moi.
    En revanche je constate comme toi un virage vers des produits aux compositions plus naturelles. Moi-même quand j’ai commencé à m’intéresser aux vernis à ongles il y a déjà 4 ans, je m’en foutais de savoir si le vernis avait une bonne composition. Mais récemment j’ai eu une mini-prise de conscience, moi la non-écolo qui ne fait pas de composte et ne trie pas mes déchets. A force d’ouvrir des vernis et de sentir une forte odeur chimique qui reste sur les ongles quelques heures, j’ai fini par me dire que cette forte odeur devait cacher des composants pas très bio. Et même si je suis jeune, qu’est-ce qui me fait croire que je ne risque pas d’avoir des problèmes de santé à avoir inhalé des composants chimiques?

    Voilà tout, je me mets à réfléchir sur le devenir des vernis à ongles, tout comme toi :)

    Passes un bon dimanche :)

    • Je suis d’accord avec ce que tu dis. Surtout que nous on joue avec nos flacons plusieurs par semaine si ce n’est plusieurs fois par jour. Et au final on ne sait toujours pas l’impact de tout ça :s
      Merci pour ton message ❤
      (je crois qu’on est Lundi :D)

  16. Bonjour,
    je suis en partie d’accord avec ton billet. En ce qui me concerne j’ai acheté très peu de vernis indie pour la simple raison qu’au bout d’un an j’en ai jeté deux à la poubelle car ils étaient devenus tellement pâteux que même avec un diluant ils étaient inutilisable. J’ai donc renoncé à acheter ce type de vernis. Je suis absolument contre ces marques qui organisent la rareté comme EP par exemple et dont je trouve (du moins en photos) qu’ils n’ont pas tous un quelque chose d’exceptionnel. En dernier lieu, il me semble que les blogueuses sont responsables de cette overdose que tu ressens aussi. Je ne peux pas compter le nombre de billets de blogueuses plus ou moins talentueuses déclamant urbi et orbi la beauté exceeeeptioneeeelle de ce vernis qui a des refleeeets de foooolie. Bref, certaines se vendent pour une bouteille. Alors maintenant je me méfie de l’avis des blogueuses et je ne crois que ce que je vois. Je regarde donc les videos sur youtube avec application de chaque vernis en direct live. Et tant pis si ce sont des vernis basic que nous pouvons acheter au coin de la rue, au moins je suis sûre de ne pas jeter mon argent par les fenêtres. Je profite de ce commentaire pour te remercier de m’avoir faire connaitre kure bazaar qui est une marque de qualité et que j’apprécie beaucoup (même s’ils sont aussi chers que les sacro saints EP) j’en suis à ma dixième bouteille! Avec ou sans vernis rarissimes je continuerai à te suivre car ton blog est aussi agréable à lire qu’à regarder.

    • Elisabeth, merci beaucoup pour ton commentaire.
      Oui comme je le disais, nous sommes en partie responsable de ce qu’il se passe, je n’ai pas de doutes là-dessus. Dernièrement on a aussi vu pas mal de photos « améliorées » de certains vernis, ce qui a suscité notamment pour moi, une déception à la réception de certaines commandes.
      Je comprends très bien ton recul par rapport à tout ça.
      Je suis contente que tu aies découvert Kure Bazaar !! Je suis fan de cette marque :D

  17. Je me suis beaucoup retrouvée dans ton article, hier je me demandais mais comment en est-on arrivé là ? Où est passé le plaisir ? Pourquoi cette agressivité gratuite, ne peut-on pas juste ne pas aimer ? J’essaie de prendre du recul, mais je sais que je fais partie de ce tourbillon de tout, tout de suite,… mais jusqu’à présent c’était bon enfant … Là, où je ne me sens pas à l’aise, c’est que j’ai tout de même l’impression que tout cela est devenu un vrai gros business et je perds un peu mes repères : trop de tout. J’espère que la communauté ne va pas trop changer, j’espère continuer à vibrer, j’espère, moi changer et me recentrer sur le NA, parce qu’au départ c’était juste ça. Merci Dorra <3

    • Oui je vois exactement ce que tu veux dire. Et je te rejoins. Je ne comprends pas cette agressivité gratuite qui s’installe. Je comprends qu’on n’aime pas. Mais pourquoi être méchant(e) ? Nous ne sommes pas forcées à l’achat … En effet, on se perd, mais on va se retrouver à un moment j’en suis sûre :) Merci à toi ❤

  18. Coucou Dorra,

    Superbe plaidoyer sur ton ressenti.

    Comme tu sais, je suis devant et derrière « la vitrine ».
    En ce qui concerne mon blog perso, j’ai varié le contenu depuis quelques mois car je n’ai plus la même envie ou le même intérêt qu’auparavant pour partager les vernis et leur nail art. Et puis, on ne se rend pas compte mais ca prend du temps les swatchs et les nail art.
    Je préfère me consacrer à mes loisirs créatifs et la satisfaction est tout autre en ce qui me concerne. C’est du homemade et au moins je remplis la maison de choses utiles qui peuvent être portées ou servir à toute la famille. ;)
    Mais tu sais ton « ras le bol » est aussi valable pour les nail art. Bien que ce soit super joli parfois, j’ai toujours l’impression de voir les mêmes dès que je regarde certains blogs ou certains réseaux sociaux. « Inspired by », pas de soucis mais quand tout le monde est inspiré par les mêmes personnes, ça devient parfois lassant de revoir les mêmes motifs etc. Pendant un moment je ne regardais même plus, je fuyais les modèles aztèques :/
    C’est comme tout au final, tu entends une chanson trop souvent (happy pour ne pas la citer), tu satures. Tu manges trop de fraises Tagada, au bout d’un moment tu en fais une overdose et rien que d’entendre le nom, tu en as des haut-de-coeur :P

    Pour ce qui est de la boutique, je confirme que parfois quand j’oublie de mettre un goodie à une cliente alors que j’en avais mis dans sa précédente commande, on me le fait savoir et pas forcément de la manière la plus courtoise et c’est dommage.
    Heureusement que je reçois plus d’encouragements ce qui me motive à continuer mais je pense que je m’arrêterai un jour parce que l’envie ne sera plus. Mais le plus lointain possible sera le mieux.

    En tout cas, merci à toi d’avoir écrit ce que tout le monde (ou presque) pense tout bas.

    Bisous

    • Coucou Anne !
      Oui ça prend un temps considérable … Et ça a quelque chose de frustrant aussi, car des fois on n’arrive pas à capturer ce qu’on voit à l’oeil nu :s
      Je pense qu’en effet on a trop de tout, et qu’on se perd là dedans ..

      Je trouve ça très dommage qu’on te le fasse remarquer de façon pas courtoise. Car je pense que les gens considèrent maintenant que c’est un dû. Non pas un cadeau.
      J’espère que ton envie perdurera aussi longtemps que possible. Se focaliser sur les clients satisfaits est évidemment ce qu’il y a de mieux à faire.

      Merci ❤

  19. C’est un très bon article que tu nous as écris là !
    Personnellement il y a 1 ou 2 ans je faisais partie du monde des NPA et j’avoue je me suis vite lassée.
    Je regarde ma collection de vernis et finalement je ne mets pas la moitié. Je reste fidèle au marque que j’adore (pour ma part Essie et Deborah Lippmann) et je n’ai pas continué d’acheter. Je n’ai pas succombé a cette « mode » (est-ce une mode ?) des vernis Indies, et je suis parfois effrayée de voir les filles s’arracher les cheveux pour une commande Enchanted (même si je comprends qu’ils ont qqch de précieux).
    Par contre j’ai sombré dans le côté beauty de la force, pas beaucoup mieux tu vas me dire ^^
    Je pense qu’on est victime d’une certaine façon de cette société de consommation. Maintenant des marques comme Aldi sorte leur maquillage pour faire comme les plus grands. Ca a été pareil avec les vernis, on les trouve désormais dans les magazines Altaya collection.

    Je suis pas vraiment sur de cernée où tu veux vraiment en venir (enfin si, que tu aimes le nail art et la photo) mais j’ai été interpellée par ton avis sur le fait qu’on pousse les marques / les boutiques dans leur retranchement. Tu as tellement raison.

    Moi je vois ça niveau fringue (puisque je travaille dans la mode) : les gens ne misent plus que sur le prix. On nous a tous habitués à tout avoir, sans vraiment se rendre compte du travail derrière (bon comme mauvais).

    Merci pour cette réflexion

    • Merci ❤❤
      Je comprends ton point de vue, et je pense que comme tu le dis, nous avons à faire à une sorte de « mode ». Très sincèrement, quand je n’arrive pas à avoir un vernis, je ne me rends pas malade, c’est tant pis. Et puis au final je le vis très bien!
      Je suis pareille avec le maquillage. Un rien peut me faire craquer pour des fards à paupières ou des rouges à lèvres. Tout ce qui est coloré en fait :D

      C’était plus une lettre ouverte, avec pour seul objectif de savoir ce que d’autres ressentent par rapport à tout ça !

      Maintenant que tu me dis ça pour les fringues c’est vrai que c’est exactement ça. Et du coup je me rends compte que c’est un peu ça pour tous nos produits de consommation en fait …

      Merci à toi ❤

  20. hello, je trouve que tu as posé les mots justes… je ressens ça aussi ce qui fait que depuis maintenat 6 mois je me concentre sur quelques marques car de toute façon tout le monde fait des dupes de tout le monde. Il ya 3 marques indie auxquelles j’adhèrent et je crois en leur potentiel donc je les soutiens mais je préfère celles qui font des restocks de leurs best sellers car quand on aime un vernis on a nevie de pouvoir le retrouver , de l’offrir eventuellement et de le conseiller et conseiller quelque chose qui ne se trouve pas… ça ne sert à rien. du coté des nailista j’avour que je me suis écarté des groupes FB que j’affectionnais tant car je trouve en effet que la chaleur du petit truc entre copine à disparu avec le temps et maintenant ces groupes sont devenus des vide greniers ou tout est marchandé de manière assez odieuse des fois.
    en fait je suis revenu à a voir de vrais coup de coeur… a reposer le même vernis 2 fois dans le mois parce que j’ai envie de le voir tout simplement… a ne pas essayer de swatcher pour swatcher. Reprendre le plaisir du départ avnt de connaître la blogo au final. et a faire des partages de mes manis sans me prendre la tête qui va aimer est ce que la marque va me reposter où je ne sais quoi …
    voilà si toi aussi tu te retrouve un peu dans mes phrases ‘et surtout la fin j’ai l’impression à voir tes récentes mani et articles) je n’aurais pas écrit juste pour écrire , mais ça me fais du bien de partager ça aussi.:) a bientôt

    • Je te rejoins sur ce que tu dis. Parfois certaines de mes copines qui ne sont pas du tout dans ce monde là, me demandent où elles peuvent acheter ce vernis. Et quand tu dois leur expliquer que c’est un vernis galère à se procurer, que c’est l’hystérie etc.. c’est un peu compliqué.
      Un peu comme toi je me suis recentrée sur deux ou trois marques que j’aime et ça suffit amplement.
      Oui je me retrouve dans ce que tu dis, et comme tu l’as constaté, oui je reviens aux bases, j’essaie de rapprivoiser ma passion :)
      A bientôt !!

  21. Coucou Didoline,
    Bon article qui nous fait nous poser quelques questions si jamais on ne se les était pas déjà posées.
    En fait il y a quelques temps, une lectrice m’a offert des vernis Colors By Llarowe, elle m’a demandé de les choisir et j’y ai pris tan de plaisir que je suis « tombé dedans » comme Obelix dans sa potion magique, je me suis mis à me dire que quand même c’était dingue que je ne m’offre pas moi même ces vernis, avant ça le prix maxi d’un vernis pour moi était de 5€ et vu que je n’ai quasi jamais de taf c’était très bien, d’être entrée dans le monde des vernis indie m’a transformée en NPA avec des envies d’achats dingues, des frustrations et de l’amertume quand je loupais un vernis ou que je ne pouvais pas me l’offrir (même si je ne le hurlais pas partout)…
    Et puis alors que j’avais regardé troizemille swachs pour me décider sur l’achat d’un énième CBL bleu holo, CBL a sorti un nouvelle collection avec toute la folie de commandes qui se font autour des sorties puis encore une annoncée et là je me suis retrouvée avec des vernis assez similaires à d’autres vendus en vide vernithèque (chers car édition limitée) et je me suis dit olaaa on se calme !
    Et je crois que je suis enfin sortie de ma transe. Je revend (enfin j’essaie) mes vernis que je ne porte presque pas et je reviens à des petites marques comme rimmel qui me conviennent très bien.
    Je ne nailarte presque plus avec les holos de dingue et ça me manque ce temps à m’appliquer.
    Pour les boutiques j’ai donné mon avis et je me suis fait tacler alors je vais éviter d’en rajouter une couche. Je suis peut être trop parti pris pour une ou l’autre c’est possible mais c’est humain et l’erreur l’est tout autant.
    Maintenant je me tiens loin des polémiques qui me font plus de mal qu’autre chose avec ma manie de vouloir sauver tout le monde lol
    Voilà désolée pour le pavé, j’espère qu’il sera compréhensible et pour terminer j’ai hâte que les vernis 18 mille free soient démocratisés ^^
    Gros bisous

    • Je vois très bien ce que tu veux dire. J’ai l’impression qu’on est en train de revenir à la réalité petit à petit, et au final ce n’est pas plus mal.
      Merci pour ton message, avoir vos avis est vraiment très intéressant :)

  22. Salut Dorra !!

    Quel article !!! Très bien écrit d’ailleurs , très clair et très posé !!

    En ce qui concerne mon avis , je t’avoir que je fuis les pré commandes de ces marques quasiment inaccessible , pour moi , les vernis sont une seconde passion après le dessin et il est hors de question que je me poste devant mon ordi à une heure très précise afin de pouvoir PEUT ETRE acheter l’un d’eux !!!
    La seul fois où je l’ai fais c’était pour la toute première vente des IEUV , ça me faisais plaisir de participer à la toute première aventure de Steph et Bé ! ❤

    Et puis moi , je suis une méga méga méga fan des vernis crème , tout simple et bien laqué ^^ pour ça , j’aime bcp la petite marque française LM cosmetics et récemment la jolie marque ecolo et française Boho green révolution ! Car clairement , je recherche aussi un vernis sain ou du moins le plus possible !
    D ailleurs en indie , je reste fidèle a Parrot polish , Mentality et aengland pour les etrangers car je n’ai jamais été déçue !!
    Pour les autres , en faite je me rend compte que je reste comme dans la vie , fidèle a mes marques chouchoux ^^ ❤

    Et puis clairement , je m’éclate tout comme toi avec le nailart même si parfois je pars dans des délires un peu trop prononcés !!! Lol !!!

    Voilà , en gros je suis quand même bien d accord avec toi , des vernis plus simple , des marques chouchoux et puis surtout , j’aime faire bosser des boutiques françaises en ligne ou en réel !! :)

    Désolée pour le pavé !!
    Bisous de la Drôme !
    Véro

    • Coucou !
      Je pense que c’est ça au final on reste fidèle à nos marques chéries. Tout simplement :)
      Partir dans des délires, c’est cool :D Encore plus si ça t’éclate !!
      J’aime bien vos pavés, c’est intéressant d’avoir vos avis !! ❤❤

  23. Chère Didoline c’est mon premier commentaire sur ton magnifique blog. J’ai découvert le monde du nail art et des blogs l année dernière et j avoue qu au début j’ai eu des paillettes dans les yeux. Je traversais ma première période de chômage et ça me changeait les idées puis j’ai commencé à commander de beaux vernis et à être dégoûtée de ne pas pouvoir m offrir les collections complètes. Aujourd’hui je suis un peu refroidie et ton article m a beaucoup interpellé. En effet je suis maintenant beaucoup moins de blogs je préfère rester sur ceux où j’ai l impression de venir passer un bon moment. Et pour les marques je fais le choix de rester dans mes moyens et de commander très rarement pour les grandes occasions et si les vernis ne sont plus dispos tant pis j attend un peu. J’ai le sentiment que de cette manière je peux garder la magie. Malheureusement je n’ai pas le recul nécessaire pour comprendre comment le monde des npa évolue mais je pense qu’il suit le monde tout simplement. Tout est effet de mode et consommation et personne ne pense aux enjeux humains qui sont derrière.
    Désolée pour ce très long commentaire. Je ne sais même pas si je suis compréhensible… Je te souhaite une bonne soirée à bientôt

    • Coucou Elodie !
      Merci pour ton premier commentaire alors :)
      Je comprends très bien ce que tu dis. C’est très clair je te rassure ! Et je suis d’accord avec ce que tu me dis :)
      Bonne soirée à toi ! ❤

  24. Coucou !
    Je poste rarement de commentaires mais là je me dois d’écrire un petit mot !! Oui, oui, j’suis un peu en mode fantôme sur les blogs !
    J’aime beaucoup cet article, concocté et rédigé très posément, et très explicite à la fois.
    Perso, je ne suis pas dans le mode critique et gué-guerre comme ça peut l’être. A vrai dire, Facebook a fermé mon compte perso en septembre car Kakine Nail Art n’était pas une personne… Ppppfffff, pas plus important d’aller fliquer autre chose… Bref, j’ai perdu de très nombreux contacts. j’ai fini par re-créer un page à mon nom propre mais bon… plus les mêmes personnes, donc plus trop de fil d’actualité… Et puis franchement, entre les wrap et compagnies, ça me gave Facebook ! Je n’y vais que pour discuter principalement. Ca limite les querelles !
    Pour ce qui est du blog, c’est pareil. Au début, à fond dedans ! Mais j’ai tendance à ne pas me sentir à la hauteur (ou à la mode !), car je n’ai pas les derniers Juicy de CIRQUE (qui me font baver) ou les derniers Enchanted… Depuis peu, je me suis fait plaisir avec des Picture Polish et à vrai dire, j’en suis ravie ! Faut dire qu’au bout d’un certain nombre d’années de NPA, on commence à avoir toutes les couleurs et nos chouchous !! Mais jamais je n’irai faire de reproches à une boutique car je n’ai pas eu de cadeau !! En nail art, c’est pareil, on a un style plus ou moins. Je diversifie parfois car c’est intéressant. Après, je ne suis pas super douée en photo, vidéos, informatique… dommage sinon j’aurais bien aimé tenter Youtube !
    Et pour diversifier un peu le blog et m’épanouir encore plus, je fais depuis peu des articles le we sur les produits de beauté et maquillage, ce qui me permet d’allier plusieurs passions sur mon blog !
    Bref, un autre futur oui… Avec les lois françaises, beaucoup de vernis interdits… dommage, encore là, y’avait des sujets plus grave à s’occuper mais bon…
    Arrfff, je m’arrête là sinon tu vas t’endormir… désolée pour le pavé !
    Bizzz ma belle

    • Oh quel dommage pour ton compte facebook :( Ils sont assez stricts avec leurs conditions d’utilisation :s
      Merci beaucoup de me livrer tes impressions. Je comprends ton envie de te diversifier. Après tout quand bloguer est une passion en soi, on a envie de parler de tout au final !
      des bisous :)

  25. Hello ma belle!
    Vraiment super intéressant ton article, je me suis régalée à le lire alors que je délaisse un peu les blogs ces derniers temps..
    En ce qui me concerne, je me laisse encore tenter par les nouveautés parce que ça fait à peine plus d’un an que je suis entrée dans la sphère npa, mais je choisis ce qui me plaît. Quitte à payer un certain prix, je préfère que les vernis me plaisent réellement. Et quand ça ne me plaît pas vraiment, je revends au juste prix. J’ai commencé ma collection de vernis avec des Kiko et des crèmes tous simples, et je m’en sers assez régulièrement pour des NA, même si j’adore un joli holo :)
    Par contre je me suis très vite lassée des EP par exemple. Je n’en ai que 6 et j’en reste là, j’ai testé les monthlies deux fois de suite et j’ai arrêté car j’avais été déçue. Par les couleurs d’abord, mais surtout pour r le comportement agressif de certaines filles.
    En bref, je suis plutôt d’accord avec toi, et je préfère rester fidèle à moi même, même si parfois je cède à l’appel de la masse (je suis faible haha).
    Des bisous demoiselle!

    • Merci pour ton message ❤
      Je comprends qu’on puisse ne pas accrocher avec le concept des monthlies d’EP ! Et je comprends aussi que le comportement des filles ait pu influencer ton opinion. Parfois c’est incompréhensible :s

  26. Je ne sais trop que dire
    Merci pour ton article, ca me permet douvrir un peu les yeux
    Je suis tombee dzns ce mk de de NPA depuis à peine un an et pour moi toutes ces couleurs, cette mzgie en flacons me fon toerdre la tête, et cest vrai quavec toutes ces sorties lune à la suite de l’autre cz debient difficile de suivre, surtout financièrement. A làbase je nzchetzis que des kiko parce que la couleur me plaisait, mais’je suis davantage une shoe addict qu’une MU addict (jinclue les vernis) . Mais en un rien de temps ma mini collection de indies a augmenté , my gosh il est temps de se calmer! Mais j’en suis encore au stade où tout me fait envie , et l’idée que ces precieux soient fabriqués à la « mano » m’a aussi bp séduite.
    Pr contre ce que je constate dest cette agressivité constante de la part de tout le monde et ça ça me déroute et me déçoit . J’aimais cet univers que je trouvais bonne enfant, mais je realise que je suis loin du compte, il y aura toujours des méchancetés des mesquineries partout où il y a des filles:-( mais dans là ie de maniere générale les gens sont de llus en plus agressifs aigris et cest triste.
    En tout cas ton article est très révélateur et me donne un coup’de remise en quedtionu, merci

  27. Salut Dorra !

    Ton article m’a interpellé, il y a tellement de vérité dans ce que tu dis ! Je pense que le monde des solvants est fait de beaucoup d’illusions à son entrée et au final on revient vite à la réalité lorsqu’on s’aperçoit de la folie qu’il entraîne. En ce qui me concerne, je me suis raisonnée assez rapidement pour me concentrer uniquement sur des marques que j’apprécie et qui me correspondent. J’en ai pris conscience en regardant ma vernithèque, je me suis demandée à quoi ça servait d’avoir autant de références pour faire comme les autres, il n’y a rien de personnel, c’est tellement naïf. Aujourd’hui je préfère craquer pour un Enchanted Polish ou un ILNP tous les deux, trois mois afin de conserver une part de surprise en les découvrant car on perd aussi cette magie en surconsommant et c’est vraiment dommage… Pour le reste je me contente de ce que j’ai, des jolis basics et j’en suis toute aussi heureuse. Bref, c’est assez triste comme constat, mais ça fait du bien d’en parler ! Après je pense que c’est valable aussi bien pour les vernis que pour la mode, le maquillage, ect.

    Voilà, voilà. Bisous, à bientôt !

  28. Je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis… J’achète beaucoup moins mais mieux, en tout cas je suis plus restrictive et je me demande plusieurs fois si c’est nécessaire, si j’en ai besoin, envie… Je vois passer les nouvelles collections, je les admire mais c’est tout.
    Je préfère comme tu dis me centrer sur le nail art… Du coup j’apprécie énormément tout ces nouveaux stickers qui sortent qui me poussent à la création plutôt, et j’adore ça !! ^^
    Des bisous ma belle

    • Pareil, je me pose des questions que je ne me serais pas posées il y a un an de cela !
      Oui les nouveaux stickers sont vraiment cools !
      Bisous à toi :)

  29. Coucou Dorra,
    Je suis d’accord avec toi. D’ailleurs, maintenant, j’arrête d’acheter bêtement car je me suis retrouvée avec des dupes ! (ou presque dupes, pour moi, 1/2 ton de différence ne justifie pas l’achat). C’est d’ailleurs le cas avec la dernière collec de Cirque. Ils sont beaux. Mais pour chacun, j’ai déjà quelque chose de très similaire.
    Mais je comprends que chaque marque veulent faire leur propre produit. Mais pour certaines marques, on les voit parfois enlever de leur collec certains vernis pour ressortir un presque dupe 6 mois plus tard dans un nouvelle collec. Alors certes, le shimmer étais mint et non turquoise, mais tout de même, je trouve ça limite.
    J’aime aussi le concept des monthlies. Je trouve ça drôle de ne pas savoir à l’avance !
    Dans tout ça, j’essaye toujours de vérifier si je n’ai pas quelque chose de similaire avant de commander. Mais il m’arrive tout de même de craquer !
    Enfin, sur les histoires de débats sans fin / aggressivité, etc. Cela me laisse sans voix ! Tous les goûts et opinions sont dans la nature. On parle de vernis, qui reste quand même de l’ordre du « superficiel ». Soyons d’accord, j’adore être superficielle ! Mais il y a tellement de choses plus graves dans la vie ! Ca sert à quoi de perdre son temps et débattre sur des bêtises ? Sachant qu’on ne sera pas d’accord, il est préférable de respecter l’autre et de laisser tomber.

    PS : quand je commande un sèche-cheveux chez Darty, je m’attends BIEN SUR à recevoir au moins une machine Nespresso en cadeau, voyons ! (Pfff ^^)

    • Je comprends ce que tu veux dire et que les rééditions sont parfois très similaires à l’existant !
      Après bon, nous ne sommes pas forcées à l’achat donc encore une fois, même si ça nous pose problème, parce qu’on est potentiellement déçues, on n’a absolument aucune obligation de glisser ce vernis dans notre panier :) D’ailleurs toutes les marques ont souvent des dupes, pourtant elles ne se font pas lyncher pour autant à chaque sortie … Je pense que parce que ces marques indies nous connaissent et nous écoutent, des fois on leur en demande peut être un peu trop :)

      • Je suis d’accord avec toi. C’est pour cela que j’essaie de faire attention.
        En revanche, j’ai l’impression que mon message n’était pas clair. Cela me rend très triste d’imaginer que ces marques pourraient disparaître un jour. J’ai des paillettes dans les yeux grâce à toutes ces filles qui bossent dur pour nous créer des vernis de fou. Certaines marques ont même des textures inimitables que l’on reconnaît au premier coup d’œil. Longue vie au holo et au mutlichrome !

        • Et puis….
          Je suis une jeune NPA. J’ai acheté mon premier holo chez Camille en février 2014. Maintenant j’en ai plus de 300, pas tous posés. Et malgré la jeunesse, j’ai parfois ce sentiment de répétition (comme avec les collec de flakies, par exemple). Dans cette histoire ILNP ont été précurseurs puis EP a sorti une collec vraiment différentes. Mais pour moi, les autres n’étaient que des répétitions.
          Pareil pour les multichromes. Peu d’entre eux sont vraiment uniques (je me suis d’ailleurs fait un fichier excel de dupes…).
          Cela dit, mon goût pour les vernis n’en est pas amoindri. Je pense qu’il faut juste consommer intelligemment. Je ne veux pas collectionner des vernis juste pour le principe. Désormais, je veux vraiment avoir de vrais coups de cœur, craquer pour des textures réellement riches et travaillées…
          Allez, j’arrête là…
          A très bientôt, car c’est toujours un tel plaisir de regarder tes photos !

  30. Hello Didoline!

    Bon, j’ai lu ton article, et j’ai survolé les trouzemillions de commentaires qu’il a généré. Et c’est pas pour rien je pense… A mon avis ça risque d’être un article lu et relu dans les temps à venir. Il fait vraiment écho à ce que plein d’entre nous ressentent, à tel point que je me demande pourquoi j’écris un énième commentaire pour redire des choses qui ont certainement été mieux exprimées par les meufs talentueuses ci-dessus.
    Mais bon, je pars du principe que le moins commentaire me fait plaisir sur mon blog, alors que ça doit être la même chose pour toi. Et puis si je ne réagis pas à un article pareil, quand est ce que je vais l’ouvrir??

    Bref, pour en revenir à nos moutons, je suis tout à fait d’accord avec tout ce que tu dis ci dessus. Ca fait un certain temps que je me pose des questions par rapport à tout ça, l’effet de mode, etc. Pourquoi autant de blogueuses « nailart et vernis » arrêtent de bloguer soudainement. Lassitude? Je pense qu’il y a deux choses à distinguer: la blogueuse, et les fabriquants de vernis (indie et autres). Je pense qu’au début, quand on découvre le monde des vernis, on a tendance à vouloir toutes les couleurs de l’arc en ciel, et puis on se lasse des textures « classiques » alors on cherche des trucs toujours plus extraordinaires, des particules nouvelles, des pigments foufous… Et on se met à dépenser beaucoup plus pour l’achat d’un seul vernis. En ce qui me concerne, j’achète beaucoup moins qu’avant, et à chaque fois que j’achète un vernis, je me demande si j’ai pas déjà la même teinte, ou si le camaieu de couleur que j’ai dans ces teintes ne me suffit pas. Ai-je besoin d’un énième vernis holo teal? (Bon ok, ça dépend si c’est Camille qui l’a imaginé).
    Du côté des marques, bah eux c’est la course au pigment. C’est à celui qui sortira sa collection le plus rapidement, pour mettre sur le marché tel ou tel type de super pigment ou paillette, avant les autres, et que toute la communauté de moutons que nous sommes se jette dessus. (bêêêh! Salut Faustine!).
    Y’a qu’à voir ce qui s’est passé avec les flakies. On en a gerbé des flakies à un moment. D’ailleurs certaines d’entre nous ne s’en sont toujours pas remises. :p
    Comme je suis quelqu’un qui passe environ 6 mois à peser le pour et le contre avant de commander un nouveau vernis, j’ai échappé un peu à tout ça. Ca ne m’est arrivé que deux fois d’acheter des vernis le jour de leur sortie, et j’avais bien bien bieeeeen réfléchi. Là il y en a encore un autre que je veux absolument, parce qu’il a l’air vraiment canon. Il est sorti ce dimanche en précommande, mais comme je suis patiente, je vais attendre qu’il tombe dans un petit tiroir enchanté français que nous connaissons bien (tu vois duquel je veux parle hein? :p ).
    J’avoue que ma réaction quand je vois une marque sortir une nouvelle collection est passée de « Oh mon dieu c’est trop beau trop de couleur je veux je veux je veux! » à « Encooooore? » (et je te laisse imaginer la grimace qui va avec). Pour moi une marque ne devrait pas sortir des collections plus de 4 fois par an. C’est vraiment le max. A la rigueur peut être une collection de fêtes, et on arrive à 5… Et que dire des marques qui font des collecs qui contiennent 12-15 teintes (hors marques du commerce classique)? Perso ça ne me fait pas envie. J’ai mes marques chouchoues, et ce que j’apprécie chez des marques comme A England par exemple, c’est des collections de 4 vernis, avec des teintes très travaillées, et des choses qu’on retrouve très rarement chez les autres.
    Et pour finir, pour en revenir à l’ambiance malsaine qui teinte de plus en plus la blogo « nails »… Hé bien je suis une petite blogueuse. Je suis pas connue, j’ai peu de visites sur mon blog, et j’ai peu de vraies amies blogueuses. Mais quand je vois l’envers de ce décor de bisounours et licornes…. Bah je me dis que mon « isolement » est plutôt une bonne chose. Je suis quelqu’un qui met du temps à se lier d’amitié, et au final, ça permet de faire pas mal de tri. Y’a certaines blogueuses que j’ai arrêté de suivre tout simplement parce qu’elles sont nocives. Bon comme je suis là, à te parler, tu te doutes bien que tu n’en fais pas partie :)

    Bon je crois que je vais arrêter là, et copier coller mon commentaire avant de le valider, juste au cas où mon ordi décide de planter au moment de la validation. Non parce que bon, j’aurai pas le courage de passer dix minutes à taper à nouveau tout ça…

    Bisous et bonne continuation!

    • Tout d’abord merci pour ton commentaire :)
      Je suis contente de te compter parmi mes fidèles lectrices. Moi aussi je suis un peu du genre isolée, des fois je ne sais pas si c’est ce qu’il y a de mieux, mais ça me permet de garder ma petite bulle :)
      Je te rejoins pour ce que tu dis à propos de A England ! Et également pour les flakies. Je crois que c’est à ce moment là que j’ai commencé à me dire que quelque chose n’allait pas d’ailleurs :s
      Moi quand j’écris des longs commentaires je passe mon temps à faire du copier pour être sûre de ne rien perdre. Ça m’est arrivé bien trop souvent :D

  31. Olalala comme je suis d’accord et comprends cet article!
    À chaque fois qu’une nouvelle collection sort j’ai l’impression qu’il me la fait, sauf qu’en fait non, il aurait fallu que je led precommande il y a deux mois et qu’ils sont déjà en rupture… avec un petit budget, toutes ces nouvelles cluleurs sont plus une source de frustration, quand j’ai pu m’offrir mes premiers Picture Polish, l’excitation retombait déjà… et j’ai été déçue par la qualité de med Enchanted Polish. Je suis une bloggeuse nail-art mais quand je vois que mes seuls holos sont des premiers A england je me sens dépassée, plus dans le coup.
    Du coup je continue doucement mais sûrement ma collection Essie et OPI qui ne m’ont que très rarement déçue. Je suis super contente que plein de filled puissent vivre de leur passion, mais c’est devenu une vraie jungle (que ce soit côté consommatrices préfère ou boutiques ) je préfère me tourner vers les valeurs sûres.

    • Merci pour ton retour Lili :)
      Il ne faut pas se sentir dépassée ! Tu fais avec tes moyens et avec ce qu’il te plait, et ce qui prime au final c’est ta passion pour tout ça !

  32. Il y a du juste dans ce que tu dis (beaucoup de juste d’ailleurs ^^) et je suis très triste de constater tout cela moi aussi. J’aime les vernis et j’ai envie d’en avoir toujours plus c’est vrai, mais ma collection n’est pas bien grande pour le moment, donc il me manque toujours des teintes ou des finis. J’aime tester et découvrir, et du coup moi au contraire en ce moment, je suis bien plus focalisée sur les marques indies que je ne connais pas encore et que j’ai tellement envie de découvrir =). J’espère que ces marques ne vont pas disparaitre parce que ce sont souvent les plus saines pour commencer, mais aussi parce que ce sont ces marques qui, je trouve, produisent les vernis les plus magiques et je suis toujours contente de découvrir et de faire découvrir à mes amies de nouvelles marques et de nouveaux flacons qu’elles n’ont jamais vu dans leur supermarché. ça les rend un peu uniques ces vernis =). Par contre je suis d’accord avec toi sur le fait que les réactions de certaines clientes sont de plus en plus violentes, voir méchantes et qu’elles deviennent de plus en plus exigeantes. Je comprend qu’une fois qu’on a une grande collection on a envie de nouveauté, mais au bout d’un moment, je pense que même avec la meilleure volonté du monte, on a fait le tour de toutes les couleurs et de tous les finis possible et qu’il est du coup difficile d’innover… J’ai la chance de ne pas être blasée et j’ai encore beaucoup à découvrir, ma fièvre acheteuse ne fait que commencer, mais si un jour je suis blasée, alors il faudra que je fasse une pause, et que je m’arrête parce que les vernis et le nail-arts sont des passions, et je ne veux pas devenir aigrie en ce qui concerne ma passion. Je veux continuer de partager avec des gens qui me comprennent, mais je veux partager le positif et toujours avoir des étoiles dans les yeux quand je parle de mes vernis.
    J’ai eu un peu peur en lisant ton article que tu ne quittes la blogosphère mais je ne crois pas que ce soit le cas alors je suis rassurée =). J’espère que tu continueras longtemps de nous inspirer avec tes jolis nail-art et tes stampings si joliment réussis !
    Des bisous

    • Haha non pas du tout, mes passions sont toujours là et bien réelles, aucun doute là dessus ! Ce n’est pas parce que je vibre moins pour ce qui se fait en ce moment que j’aime moins les vernis ! Loin de là :D Je me posais des questions sur ce monde, et au final j’avais besoin de vous en parler, de savoir ce que vous vous en pensez. C’est intéressant d’avoir vos avis et de voir qu’on se rejoint sur certains points ! Ça me permet aussi de mettre le doigt sur d’autres choses que vous avez potentiellement remarquées et moi non :)
      En tout cas merci pour ton retour !

  33. Bonjour,
    Lire ton billet aujourd’hui me semble être une belle coïncidence. Je me suis fait exactement la même réflexion que toi il y a quelques jours.
    Je ne connais pas les marques Indies, elles ne m’ont jamais intéressées, peut à cause de mes préjeugés sur leur composition ou leur qualité, certainement même.
    Et puis je t’avoue que je me contente facilement de vernis facilement accessibles (Dior, OPI, Essie, A-England, Picture Polish). Mais même avec peu de marques, j’ai un ras-le-bol. Tout le monde veut sortir une nouveauté qui va révolutionner le monde mais au final, quand je cherche une couleur simple j’ai beaucoup de mal à en trouver.
    Tout ça m’enlève un peu l’envie de jouer avec toutes ces couleurs.
    En surfant sur Pinterest, je trouve beaucoup de textures différentes, des finis tous plus incroyables les uns que les autres. Et finalement, il est compliqué de trouver un nail art simple (comme ta faïence orientale par exemple).
    En un mot, je veux de la simplicité!
    Je ne sais pas si j’ai aidé à faire avancer ce mini débat mais en tout cas, ça m’a fait plaisir de t’en parler.

    Bonne journée
    Virginie

    • Merci pour ton commentaire Virginie :)
      Tu en as ras le bol des vernis en général ?
      Perso ça me fait du bien de revenir de temps en temps à des choses simples. Ça permet aussi à nos petites têtes de respirer !

      • Mais de rien!
        Non pas un ras le bol des vernis en général mais plutôt de leur multiplicité. Chaque marque cherche à se détacher du lot parce que c’est la loi du marché mais j’ai l’impression que parfois les marques passent à côté de ce que recherchent vraiment les consommatrices.
        En ce moment c’est Dior que j’apprécie le plus parce que j’ai l’impression qu’ils reviennent aux fondamentaux (couleurs crèmes, épurées mais pas non plus ultra communes). Exemple typique: Sundown, si seulement je pouvais me faire enterrer avec!
        C’est plutôt un trop plein, j’ai l’impression qu’il sort chaque semaine une nouvelle collection et que nous n’en avons pas besoin. Les marques créent ce besoin et nous les suivons et les encourageons, il n’y a qu’à voir avec quelle vitesse les stocks de la Pshiiit boutique se vident. C’est fou!
        Mais du coup, je trouve ça dommage parce que ça ne me donne plus envie de découvrir de nouvelles choses, je préfère rester dans ma zone de confort avec les vernis que je connais plutôt que de m’aventurer trop loin (typiquement les vernis Indies) et de me perdre dans trop de textures ou de nouveautés.
        Il vaut peut être moins mais mieux que trop et moyen.

  34. Que dire ? Houla tellement de choses ! J’espère ne pas en écrire un pavé mais ton article résonne en moi ^^ Alors par quoi commencer…Par mon début sûrement. J’ai commencé à entrer dans le monde du nail art et des vernis il y a environ 7 ans. Avant j’aimais ça mais juste comme ça. Il y a 7 ans donc on était quelques nanas un peu écervelées, à compter sur les doigts d’une main ! On s’était fait un petit cocon sympa sur Doctissimo, on y papotait vernis, « nail art » (entre guillemets car c’était un grand mot à l’époque). On était peut être 3 un peu plus passionnées que les autres, d’ailleurs la plupart ont totalement disparues de la toile ou du moins du monde des ongles aujourd’hui. On était donc peut être 3 illuminées à avoir eu envie de créer notre blog pour nous montrer, à nous, plus facilement nos découvertes, nos essais, souvent atroces il faut bien le dire ^^ On était les premières en France ! Autant te dire qu’à l’époque de la création de nos blogs on n’avait donc aucun public, juste nous, et aucun exemple, aucune inspiration, rien du tout que ce soit pour le nail art en lui-même, niveau technique rien n’existait, on se dépatouillait avec ce qu’on avait, on créait, on imaginait « et tiens et ça fait quoi si je touille des vernis entre eux : oh c’est joli on dirait un truc marbré : tiens hop le marbré sec était créé ». Niveau photo aussi, comment on pose la main pour voir tous les doigts, « ah non là c’est pas terrible !, quel éclairage, quel fond ? ». A l’époque on a découvert le Konad par hasard en furetant sur des sites coréens et il était même pas envisageable de les commander personne ne les vendait en France ! Niveau vernis on avait que des rouges, roses et crème des supermarchés. Heureusement, les américaines nous avaient quelque peu devancer et avaient créer les OPI, China Glaze. Nous, à l’époque, c’était ces deux marques là qui nous faisaient baver ! On commandait des OPI sur des sites américains bizarres et on priait pour qu’ils arrivent entier ! Mais c’était le graal ! Alors c’est marrant quand aujourd’hui tu nous dis que tu reviens vers des basiques : OPI ! OPI n’a pas toujours été un basique pour nous c’est drôle ^^ La première fois qu’on a vu un holographique, tu peux pas t’imaginer le choc. On croyait presque à une fausse photo. Je me souviens c’était le OMG de China Glaze, et sérieusement on a bavé dessus un moment car il était pas facile à avoir même sur nos sites américains bizarres ! Quand je l’ai eu pour la première fois entre les mains, c’était pire que le graal ! Alors c’est vraiment drôle pour moi de te lire, car quand vous êtes arrivées, toutes en masse les années suivantes (ça a pris une telle ampleur je te jure on est passée de 3 à des milliers de blogs en l’espace de quelques années c’était vraiment étrange !), bein vous êtes arrivées à un moment où tout était déjà presque créé. Parce que les marques Indies clairement, elles n’ont fait que satures les vernis d’effets. Le rendu était parfois magnifique, parfois pas terriblement réussi. Mais en tout cas très peu on réellement inventé un effet. Ce sont les grandes marques qui ont créés les thermo-sensibles, les holos, les flakies, les paillettes de tout effet etc. Donc moi, le mouvement « indie » je l’ai plus vu comme une mode, dès le début. Et j’ai effectivement vu cette course au toujours plus plus plus plus que tu décris, mais pas toujours dans le bon sens. J’ai finalement craqué pour assez peu d’indies, les quelques marques que je possède je les considère encore aujourd’hui comme de grandes marques (A England, Cirque, Enchanted, ILNP). Ce que tu décris c’est l’effet de mode que j’ai pu voir dès le début car j’ai connu le avant, et l’arrivée des indies. Je savais que ça ne durerait pas. Et bien sûr que la plupart des marques vont faire faillite, c’est clair ! Les seules qui resteront seront celles qui auront fait preuve de qualité. Par contre, personnellement, je n’ai pas vu du tout les critiques dont tu fais part. Je n’ai pas du tout ce sentiment. J’ai juste un sentiment général de moindre intérêt. Je savais que ça arriverait, je ne suis pas étonnée. Ce que tu décris c’est une mode, et c’est aussi notre société du trop plein. Trop de choix tue le choix. La rareté fait la valeur. Si tu pouvais manger de la glace tous les jours, à tous le repas, tu serais vite écœurée, tu n’en voudrais plus. C’est la même chose pour les vernis. Même les marques les plus rares sont devenues beaucoup trop facile à se procurer. On est loin de l’attrait de la nouveauté et de la création qu’on a pu connaître il y a 7 ans quand on était si peu nombreuses ! Nous on a vraiment eu cette chance de voir arriver les choses petit à petit, sans écœurement. Vous, quand vous êtes arrivées il vous fallait juste le temps de découvrir tout ce qui se faisait et l’écœurement est vite arrivé. Maintenant malgré mes près de 2000 vernis, je craque beaucoup moins souvent qu’avant, et c’est très bien ainsi, parce que je me penche sur la qualité. Qualité non seulement du vernis mais aussi qualité du travail que je réalise dessus. Tu le sais, moi, je suis une réelle fane de nail art, que je considère comme un art à part entière, donc c’est réellement ça, en fait qui me pousse tous les jours. C’est ça mon réel moteur : toujours plus de technique, de réalisme, de créativité. Les vernis heureusement sont devenus secondaires depuis bieeeeeen longtemps ^^ Alors mon sentiment général c’est qu’effectivement beaucoup de marques vont sombrer. C’est ainsi, c’est la vie, c’est la mode. Énormément de blogs vont fermer aussi. Beaucoup ont déjà ouvert puis fermé très rapidement. Des nanas pas vraiment passionnées dans leurs tripes qui faisaient ça pour se faire plaisir à un moment donné de leur vie puis qui sont passées à autre chose (c’est pas du tout une critique hein ^^). Mais si toi tu as la passion du nail art chevillée au corps, tu passeras les années, tu verras des modes monter, puis s’écrouler, puis d’autres choses arriver, puis repartir, et tu y trouveras toujours ton compte ^^ J’ai vu l’engouement des OPI, China Glaze, la nouveauté qui n’en était plus une, puis d’autres choses qui sont arrivées, puis reparties, etc et donc maintenant j’attends la prochaine avec impatience, je suis certaine que ce sera aussi l’éclate et qu’il y a encore beaucoup de choses à découvrir ^^ Bon, bein si c’était un pavé, lolll désolée ! Bisous bisous

    • Bon. Je me lance parce que je sens que moi aussi je vais te faire un pavé :D On ne va pas s’en sortir avec tous ces pavés :D
      J’ai lu avec beaucoup d’intérêt tout ce que tu m’as écrit et commençons par le commencement. Perso j’ai commencé à bloguer il y a quatre ans, mais bien avant je me passionnais déjà pour les vernis et je ne ressentais pas l’envie de le partager. Avant de commencer ma collection était déjà assez conséquente en fait. Et on me jugeait beaucoup à la fois sur ça et sur mes tentatives de créations artistiques sur mes ongles. Le faire dans mon coin ça me convenait assez bien. Du coup, je me reconnais dans ce que tu décris de ce qu’on a connu . Je me contentais de ce qu’on trouvait dans le commerce, je « nail-artais »avec les moyens du bord. Le jour où j’ai découvert OPI c’était juste un monde merveilleux qui s’ouvrait à moi. Je me reconnais aussi dans ce que tu dis pour Konad, je me souviens de leur site coréen, traduit à l’arrache. De mes commandes à l’aveugle en priant pour que mes plaques arrivent. Avant ça je ne m’étais débrouillée qu’avec du scotch, le stamping c’était la révolution pour moi qui était une quiche en dessin :D Je me souviens aussi de l’arrivée d’Essie. À l’époque on se disait déjà que ça allait être des dupes de ce qui existait :D Si je fais un petit fast-forward sur quand j’ai commencé à bloguer, j’ai appris sur le tas, un peu comme vous mais avec quelques années d’écart. Et puis clairement, vous nous avez transmis cette envie de bien faire. D’avoir de jolies photos etc. À cette époque je suivais en effet très peu de blogs, il y avait le tien et celui de Camille entre autres. Puis quelques mois après avoir commencé, j’ai ressenti la même chose que toi, une éclosion de blogs soudaine. Perso, je ne me suis pas posée plus de questions que ça, car il y a de la place pour tout le monde sur internet ! Je suis aussi d’accord quand tu dis que les indies ont parfois exploité et été plus loin dans ce qui existait déjà. Mais elles l’ont fait, et grâce à ça on a pu mettre la main sur des merveilles.
      Je suis d’accord avec le sentiment de moindre intérêt qui se manifeste aujourd’hui. Moi les critiques je les vois de plus en plus en fait, et je pense que le problème vient du fait que dans un sens, les indies nous ont accordé l’écoute que nous n’avions pas avec de plus grandes marques. Du coup, on s’attend à ce que les indies répondent à nos envies, en permanence, et on ne leur laisse plus vraiment le choix. Ça ne se généralise pas à toutes les marques indies bien sûr :)
      Je te rassure, on voit très bien ta passion dans ton travail et je n’en ai jamais douté ! En te lisant, je me reconnais, j’ai aussi envie de privilégier la qualité, me perfectionner dans ce que je fais, apprendre de nouvelles techniques. Et au final, comme je le dis, même si j’adore tous les vernis que j’ai, que je continue d’en acheter etc. un peu comme toi ma passion première c’est de créer. Et c’est pourquoi depuis quelques temps, je me re-concentre là-dessus :)
      Bref, je ne vais pas aller plus loin car je te rejoins sur de nombreux points :D je pense que c’est assez clair ! En tout cas, je suis heureuse de te savoir par ici, ça fait vraiment plaisir ! Et si tu pouvais venir me donner quelques cours pour m’apprendre à manier mes pinceaux, ça serait avec plaisir, car j’admire ta précision et ton talent !
      Bisous à toi ❤

      • Ah ah t’es chouchoune ^^ merci ! Bien sûr je te suis ! J’adore ton style, tes photos, tes créations. Même si je commente peu je suis un peu partout ^^ J’ai d’ailleurs adoré ton nail art bleu et blanc dernièrement une vraie pièce de faïence magnifique ! Bisous

  35. Coucou Dido ♡ je te comprends et je partage tout à fait ton avis. Ça fait 9 mois que je travaille en free lance dans le vernis et entre autre pour Kure Bazaar. Et finalement j’ai aimé revenir sur des crèmes, à texture étudié. Comme toi, jai de moins en moins de coup de coeur et ça m’attriste.

  36. Ton article est passionnant ! J’avoue que je suis à la fois d’accord avec toi, sur la nécessité que le soufflé retombe à un moment ou à un autre, qu’on en demande toujours plus aux marques indies alors qu’elles n’ont pas les structures de multinationales…
    Néanmoins mon intérêt ne retombe pas pour le moment. Il faut dire que, même si ma vernithèque est bien plus impressionnante que celles d’une fille lambda, je n’ai jamais été dans la folie de l’achat pour l’achat. J’ai (la plus part du temps) résisté aux vernis ou aux marques qui faisaient le buzz mais ne me plaisaient pas. Si j’aime beaucoup le concept des vernis mensuels surprises de EP, le folie autour de cette marque m’a toujours agacée profondément. Moi j’aime des marques comme Cirque ou A England. Parce qu’elles ont su se positionner et faire leur bonhomme de chemin et que je préfère leur qualité et leur choix à bien d’autres mainstream.
    Pour tout te dire, la création d’une marque de vernis c’est un peu un rêve, un projet sur lequel je me penche, sans trop oser approfondir. Parce que je suis justement consciente du fait que ce serait surfer sur la vague de l’opportunisme alors qu’en fait ça n’est pas parce que Machine doit se faire plein de thunes avec ces vernis (ce dont je doute) que j’ai cette envie, mais bien parce que c’est un projet qui me tient à coeur. Et justement, quitte à rêver, c’est bien d’une marque comme celle d’Adina dont j’aurai envie ! lol (avec des super packagings parce que ça c’est mon métier ! mdr)
    Bref, je suis à la fois d’accord avec toi, la folie retombera et la sélection naturelle s’opérera (et tant mieux parce que trop de choix tue le choix, moi c’est surtout l’envie de découvrir de nouvelles marques qui m’a passé). Par contre, si je concrétise mon projet, j’espère que tu te trompes ! :P
    En tous cas merci pour ton article ma Belle, parce que ça fait du bien aussi de dire les choses et de les lire. On n’est dans un monde de paillettes, mais on n’est pas non plus au pays des Bisounours !

  37. Interesting post. I do understand what you’re saying and agree with everything. As a blogger and nail polish lover I do feel like we’re going towards a new era and that it’s getting harder and harder for companies to impress us. Despite this, I still feel excited about brands because many are so hard-expensive to get by that not owning them makes me still thrilled to have and own more. If that makes any sense. On the whole, whatever comes next I’ll welcome it with open arms.

  38. Personnellement cet engouement des marques indies et bien je ne l’ai pas, je viens seulement de commander mes premiers « vrais » holos (ceux que j’ai déjà sont des hema) des a england et un cirque et je suis toute exitée, c’est un grand pas pour moi et simplement car ces vernis ne sont dispo que sur internet et que je privilégie acheter en réel, ce qui limite les marques.

    Le fait de n’avoir vu pendant un temps que tous ces holos, indies,… sur les blogs ça ne m’a pas donné envie, j’ai été gavée, plus personne ne se démarquait vraiment et c’était un peu dommage.
    Plus on loue les louanges d’un truc moins j’en ai envie (côté rebelle haha) enfin ça dépends mais je préfère un joli crème peu connu qu’un holo de folie que tout le monde s’arrache.

    Concernant les prix aussi chez moi essie ça augmente et heureusement qu’il y a des promos et que je peux parfois aller en Allemagne car presque 13 c’est trop. De même les OPI chez sephora qui sont à 15€, il y en a qui me tentaient mais là franchement ils peuvent aller se faire voir!
    Je trouve aussi un peu honteux de revendre un EP à 20-25€…
    Les marques comme catrice, essence, kiko,… ont pour moi toujours raison d’être car elles sont de bonne qualité pour un prix plus que raisonnable et sont faites pour celles qui privilégient la simplicité, on peut aussi y trouver des jolies surprises (les holos catrice par exemples qui ne sont évidemment pas sortis par chez moi).

    Je reste quand même une collectionneuse avant tout, pour moi c’est une petite thérapie ces jolis flacons colorés alors même si essie sort des choses similaires chaque saison (que je compare soigneusement, enfin j’essaie, quitte à attendre 2 mois pour me décider), il y a toujours bien un vernis qui me fera envie sans être trop dupe de ce que j’ai, au pire il y a les vides vernithèques qui font des heureuses avec ceux qui ne nous comblent plus.

  39. Je viens enfin de lire cet article.
    Je te le dis d’avance, tu as toujours été un modèle pour moi, depuis que j’ai commencé tu fais partie des incontournables pour moi. Et ce que tu dis aujourd’hui confirme que tu as vraiment tout compris. Je suis entièrement d’accord avec toi, mais tout ça est triste.
    J’ai commencé à parler vernis sur Internet parce qu’on se moquait de moi (« mais t’as que ça à faire de changer de vernis tous les 2 jours » « mais pourquoi t’as autant de vernis? » et j’en passe) mais aujourd’hui ces mêmes filles rêvent des mêmes vernis que moi j’ai déjà. Le vernis a pris une autre importance quand c’est devenu plus répandu. En 2012, une fille avec des fleurs sur ses ongles c’était étrange. En 2015, presque normal, j’ai envie de dire.
    Mais pourtant, même si je suis sensible au nail art ou aux magnifiques holos et autres textures d’une fille dans la rue, ou sur un blog ou réseau social… je finis toujours par être dingue d’un bon vieux vernis crème. Les A England sont les seuls holos que je possède, parce que j’en suis dingue. Mais je ne bave devant plus rien d’autre… Je m’offre un vernis Dior par mois ces temps-ci, parce qu’ils me font vraiment vibrer. Rien de fou ne me fait vibrer en fait. Les EP que tout le monde présente sont exceptionnels, on ne peut pas le nier, mais jamais l’envie ne m’a prise d’en acheter. Le problème ne vient pas tant du vernis en soi, bien sûr une merveille pareille ne me dérangerait pas du tout. Mais pourtant, c’est pour moi une meilleure affaire d’acheter un vernis crème. Pendant que sur la blogo ça s’extasie sur les derniers Cirque, moi je rêve encore de m’acheter tous les Kure Bazaar.
    Et j’avoue que l’argument de la qualité est primordial pour moi maintenant. Encore plus qu’avant et je sens que je ne vais pas m’en éloigner.
    Au final j’ai commencé un blog pour parler vernis et aujourd’hui, 2 ans et demi après, je n’ai posté que 3 ou 4 fois en 6 mois parce que à part des vernis crème je n’ai rien à montrer. Mais même le nail art ne me rend plus aussi joyeuse. Sûrement parce que je ne laisse plus le temps à mon imagination de se laisser aller…
    Mon commentaire s’éloigne assez du sujet de base, mais j’avais envie de dire tout ça.
    Bonne journée :*

  40. Bonjour Didoline,
    Comme d’autres je ne suis pas une grande commentatrice sur les blogs mais j’ai trouvé ton article très intéressant. Ça ne fait que 2 ans que je bave devant des nails arts et que je me suis décidée à m’y mettre donc j’arrive toujours à être émerveillée par de nouvelles collections (les Juicy dernièrement ;)) mais comme toi j’ai de sentiment que les marques essaient de sortir bp et très vite. Aujourd’hui j’ai vu les photos d’Iparallaxe présentant la nouvelle collection ILNP de… 21 vernis ! Je trouve ça dingue d’en sortir autant d’un coup avec au final certains qui sont assez proches.
    Pour le côté critique, je ne me suis pas lancée dans un blog, je ne vois pas ce qui me distingue suffisamment de ceux existants qui offrent tellement de belles choses donc je ne subis pas. Mais j’ai la facheuse manie de zieuter dans les commentaires sur les réseaux sociaux et à part Instagram où je trouve les filles bien, c’est la plupart du temps affligeant et pas que pour le vernis. Les gens sont aggressifs, insultants et souvent pour rien. J’ai l’impression que comme ils ont la possibilité de s’exprimer, ils foncent… Personnellement quand un nailart n’est pas à mon goût, je passe et je laisse celles qui aiment commenter !
    Bref, merci pour cet article, j’espère que ça t’a fait du bien d’en parler aussi ;) Et puis continue de nous proposer des beautés avec des vernis crèmes ou holos ou autres, je ne suis pas difficile !

  41. Bon alors moi j’ai beaaaaaauuucoup de choses à dire sur ton article !

    J’ai toujours aimé le vernis, mais je me rongeais les ongles. Impossible pour moi d’en porter du coup, mais j’achetais tout de même quelques flacons « au cas où ». Et puis j’ai décidé d’arrêter de me ronger les ongles du jour au lendemain, un déclic (je parle de ça, j’étais en 1re donc ça fait 8/9 ans !). Je continuais à acheter du vernis sans aucune conscience du monde du nail art et compagnie. Un été, j’avais envie de rouvrir un blog, de lecture (ma première passion). Mais bon, c’est difficile à faire. Du coup, j’ai fureté et vu que la blogosphère était très active. Et puis je suis tombée sur le blog de mademoiselle Emma.
    Et là, déclic total ! Je me suis dit « mais pourquoi pas moi ? » Je suis donc tombée dans cette mode que j’ai appris à apprivoiser et à travailler. Parce que selon moi, pour faire quelque chose de vraiment réussi, il faut s’y mettre un minimum et s’exercer.
    Et donc tout ça pour dire que pour le moment (et depuis 3/4 ans du coup), je suis tombée dedans et je ne m’en lasse pas encore. J’ai eu quelques périodes où j’ai fait des poses, où j’étais moins inspirée. Mais j’y suis toujours revenue.

    Et contrairement à toi, ce sont des crèmes que je me lasse ! Enfin, façon de parler. Disons que je préfère m’acheter un vernis de marque indie qu’un OPI ou un Essie. Surtout Essie. J’ai de plus en plus de mal avec cette marque qui ne fait pour moi que refaire ce qu’elle a déjà fait en changeant les noms des vernis. Je ne trouve pas ça très honnête d’ailleurs… En ce qui concerne OPI, j’aime bien et je trouve qu’il y a de très belles choses mais je n’en suis pas fan. Quand au Dior, Chanel etc, pour moi passer la barre des 20€ pour un vernis c’est nan. J’en ai quelques uns, offerts ou eu en promo, mais je trouve qu’ils ne valent pas ce prix exorbitant. Mais ce n’est que mon avis et je ne critique en rien ce qui adore, chacun voit midi à sa porte comme en dit ! Pour les crèmes, je suis très portée sur KBShimmer et j’utilise des Kiko et des Essie, principalement. Ils sont essentiels pour le nail art et je ne pourrais pas m’en passer. Mais je vous un culte à l’holo, ce qui me fait acheter des indies ! Quand j’étais complètement absorbée, j’achetais jusqu’à 70 vernis par mois ! Aujourd’hui, j’en suis à 20, mais je n’achète quasi plus de crème (hormis les fluos l’été, comme la gamme Summer de KBShimmer). Parce que le crème, une fois que j’ai les nuances que je veux (et que je ne les utilise que pour le nail art), je n’ai pas besoin d’en avoir plein.

    Par contre je te rejoins totalement sur le fait que la mode s’essouffle et que nous sommes de plus en plus exigeante. Je le vois chez moi et chez d’autres, nous sommes plus « critiques ». Parfois pour de bonnes raisons, parfois non. La mode des flakies, non vraiment. J’ai aussi eu un déclic à ce moment en me demandant si le fait de ne plus craquer comme ça, n’allait pas me faire tout simplement arrêter. Mais non. J’ai encore de réels coups de coeur et des envies précises, mais précises justement. Il y a encore certaines marques où je sais que je vais acheté quasi toute la collection (Cirque, KBS) et d’autres où ça dépend vraiment (ILNP…). J’ai lâché les marques avec lesquelles j’avais commencé comme China Glaze, Essie et OPi justement, au profit de plus petites (qui sont aujourd’hui grandes comme Picture Polish). C’est un choix aussi. Parce que même s’il est facile de se les procurer, tout le monde ne les a pas, parce qu’il faut être un minimum renseigné pour ce genre de marque !

    Je sens que la tendance s’essouffle et je pense que c’est en partie dû à ces nouveautés trop fréquentes. ILPN sort plus de 30 vernis à chaque collection. Et autant de marques sortent des nouveautés en même temps ! Beaucoup comme moi je pense, se sente dépassé et peut-être même frustrée parce que beaucoup de choses attirent mais qu’il faut faire un choix ! Il n’y a qu’à voir le nombre de vernis qui sont mis en vente d’occasion (et j’en fait partie) : la tendance est de plus en plus vive et j’en vois au moins une fois par semaine sur mon fil instagram ! On devient sélective et on essaye de se raisonner lorsque ça fait un moment qu’on est dedans. J’ai eu le même schéma avec le maquillage ! J’ai eu ma grosse période et je me suis calmée. J’ai gardé uniquement ce que j’utilisais le plus où ce à quoi je tenais vraiment.

    Je pense aussi que comme toutes les modes, ça s’en va et ça revient ! Alors on verra ce que ça donnera pour la suite mais pour moi les « grandes » nailartistes resteront. Ce ne sera jamais un art éteint, mais il y aura certainement moins de gourous dans quelques années. Je me demande d’ailleurs ce que sera la prochaine mode dans ce style là !

    Pour ma part, j’apprécie bien plus qu’à mes débuts de jouer avec les formes, les pinceaux et les couleurs. Peut-être parce j’ai l’impression que je réussi vraiment dans ce domaine !

    En tout cas merci pour cet article !

  42. Ça fait un petit moment que j’ai lu ton article et que j’y repense régulièrement.
    Je suis assez d’accord sur le fait que niveau vernis, on tourne en rond. Je suis également d’accord sur le fait que l’agressivité de certaines est exagérée parce qu’on ne parle que de vernis…
    Mais avec le recul, je me rends compte que ces « monstres » agressifs assoiffés de nouveaux solvants que nous sommes devenues, ce sont les marques elles-mêmes qui les ont créés : ce sont les marques elles-mêmes qui nous frustrent en sortant chacune 70 collections par an de 20 vernis chacune à 15€ le flacon et en édition limitée ; ce sont elles qui nous obligent à guetter les mises en vente, ce sont elles qui provoquent l’agacement que l’on a toutes connues : quand on doit attendre la paye qui tombera 5 jours après la sortie d’une collection et qu’au moment d’aller s’offrir ce plaisir : RUPTURE DE STOCK!
    Personnellement, je n’achète pas sur un coup de tête, c’est ce qui fait que je n’ai aucun flacon de marque indies en édition limitée (trop lente à me décider). Au contraire, je suis plutôt du genre à attendre que tout le monde ait presque oublié un vernis pour l’acheter et le faire découvrir à ma façon. Je suis pas du genre à suivre la mode et le rythme des sorties. C’est aussi pour ça que je peux prendre du recul face à ces situations.
    Si le mouvement s’essouffle et que pas mal de blogueuses disent « au revoir » en ce moment, c’est aussi je pense, parce qu’à un moment, il faut arrêter d’accepter de swatcher 12 ILNP en 2 jours ! Les marques ont voulu gagner de l’argent en sortant trop souvent des collections contenant trop de vernis et ont partagé la communauté en deux : celles qui se ruinent pour tout avoir et celles, comme moi, qui n’ont pas le temps ou les moyens de réagir…

    La responsabilité de cette situation revient aux marques qui veulent gagner toujours plus d’argent mais je pense qu’elle nous revient aussi à nous, blogueuses. Nous devons être honnêtes et communiquer avec les marques pour leur donner notre sentiment. Ce n’est que comme ça qu’on pourra faire avancer les choses.

LEAVE A REPLY